MARC RAFFINOT

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 29 janvier 2015

Economie du développement : un manuel qui vient de sortir

J'ai le plaisir de vous annoncer la parution chez Dunod de mon nouvel ouvrage, un manuel d'économie du développement.

L'économie du développement s'intéressant désormais à un nombre grandissant de thématiques, il devient de plus en plus difficile de synthétiser l'ensemble des recherches pertinentes, surtout en 250 pages.

Ce manuel fait le choix de présenter les instruments d'analyse (aussi bien au niveau macro que micro) et les questions les plus transversales, comme les migrations (inter-sectorielles ou internationales), le rôle des institutions, etc.

Voici le lien pour la présentation de mon ouvrage :

http://www.dunod.com/entreprise-economie/economie-et-sciences-politiques/autres-livres-deconomie/master-et-doctorat/economie-du-developpement

lundi 7 janvier 2013

Cadres budgétaires à moyen terme : un instrument utile ?

Les organismes internationaux ont cherché depuis une décennie à imposer l'élaboration de cadres budgétaires à moyen terme (CBMT) et/ou de cadres de dépenses à moyen terme (CDMT) aux pays à faible revenu. Parfois, c'est dans le cadre de prêts sectoriels que des CDMT ont été demandés, ce qui s'est révélé peu pertinent faute d'une prise en compte de la contrainte budgétaire, comme nous l'avons soutenu dans un article écrit avec Boris Samuel (http://www.insee.fr/fr/insee-statistique-publique/connaitre/stateco/stateco100/stec100l.pdf).Dans ce cas, les ministères sectoriels sont poussés à demander le maximum, ce qui se révèle ingérable.

Depuis, l'accent a été mis justement sur cette contrainte intertemporelle de l'Etat, ce qui a conduit à se préoccuper des CBMT (en anglais MTFFs pour Medium Term Fiscal Framework). Cette approche s'est montrée efficace pour certains pays à revenu intermédiaire comme l'Afrique du Sud (voir le site du Ministère des Finances de ce pays). Dans les pays à faible revenu qui manquent de visibilité (notamment en ce qui concerne les financements extérieurs), il n'est pas sûr qu'une démarche similaire puisse se traduire par une amélioration sensible de la gestion macroéconomique.

C'est ce que suggère le document ci-joint qui porte sur les cas du Mali et du Burkina Faso. Il a été réalisé en fin 2011 dans le cadre d'une étude coordonnée par Perran Penrose, qui comprenait de nombreuses autres études de cas (Afrique du Sud, Mozambique, Vietnam, etc.). Cette étude montre notamment que la durée de 3 ans généralement utilisée est à la fois trop longue (les deuxièmes et troisièmes années doivent être reprises chaque année en raison de l'instabilité de ces économies), et trop courtes, car le CBMT devrait permettre d'éclairer le moyen terme (qui est plus facile à prévoir que le court terme, paradoxalement). Allonger la durée permettrait de prendre en compte les tendances lourdes démographiques et de construction d'infrastructures. Par ailleurs, dans les deux pays étudiés, la contribution du CBMT à la stabilité du cadre macroéconomique est assez limitée, car les projections de service de la dette ne sont pas liées au besoin de financement.

En tous cas, il est clair que la tendance qui consiste à faire du CDMT un document extrêmement détaillé, comprenant le détail des lignes budgétaires, ne peut conduire qu'à une impasse. Plusieurs modèles de ce type ont été construits récemment, notamment en Afrique équatoriale, sans démontrer une efficacité quelconque. Cette tentative de faire des CDMT une sorte de Gosplan ne peut déboucher que sur une énorme perte de temps et de ressources.

samedi 26 novembre 2011

Politique économique en Afrique

En 1993, Pierre Jacquemot et moi avons publié un ouvrage intitulé "Les nouvelles politiques économiques en Afrique". L'idée était de faire le tour des politiques économiques, aussi bien macroéconomiques (croissance, finances publiques, politique monétaire) que sectorielles (éducation, santé) ou transversales (gouvernance), sans oublier les questions liées à la démographie et à l'urbanisation.

Cet ouvrage étant indisponible, nous le mettons à la disposition d'une nouvelle génération de lecteurs. Bien sûr, certains passages sont obsolètes (il n'était pas encore question de réductions de dette, par exemple), mais nous pensons que ce texte peut permettre de mesurer la façon dont les problèmes étaient abordés, et le chemin parcouru depuis. L'ouvrage complet est téléchargeable dans l'annexe de ce billet.

mardi 19 avril 2011

Un nouveau blog : macroéconomie appliquée pour les pays en développement

Bonjour !

Ce blog est destiné à mettre à la disposition des internautes certaines publications impossibles à trouver ou encore des documents pédagogiques dans le domaine de la macroéconomie appliquée aux pays en développement (modélisation à court et long terme). Par exemple, la page "Cadrages macroéconomiques" contient un document de présentation des principaux documents utilisés par le FMI pour la programmation financière (Tableau des Opérations Financières de L’État, Balance des paiements, Situation monétaire et Équilibre Ressources-Emplois en Biens et services).

Cordialement,

Marc Raffinot

lundi 18 avril 2011

Des documents sur la dette du Liban et sur l'aide française au développement

Deux documents :

Un sur la soutenabilité de la dette du Liban (en 2005), avant le choc de la guerre avec Israël, co-écrit avec Hassan Ayoub

Un sur l'aide française avant les grandes réformes (avec une analyse des déterminants de l'aide, qui ne sont pas tout à fait ce que j'avais imaginé) :